Blog

EXPLIQUES AVEC LEURS MOTS ET LEUR UNIVERS D’ENFANT : LES ACCORDS TOLTEQUES REVELENT LEUR SENS

Et comment les expliquer aux enfants alors ? Mettons tout cela en mode “chevalier”

L’épée du chevalier : Que tes paroles soient impeccables

Comme les mots, elle est à double tranchant. Lorsqu’on donne un coup d’épée (mots en bien ou en mal), ne t’étonne pas d’en recevoir en retour !  Que ta parole soit positive, choisi tes mots avec prudence car ils sont aussi puissants que des armes.

Le bouclier du chevalier : Quoi qu’il arrive, n’en fais pas une affaire personnelle

Grâce à lui tu as le droit de ne pas être d’accord avec ce que les autres disent de toi. Mais ne t’enferme pas dans ton bouclier car tu pourrais te couper du monde…

La quête du chevalier : ne fais pas de suppositions

Ta quête ? C’est la recherche de la vérité. Il faut accepter que tu ne pourras pas tout savoir et souvent même ce que l’on est croit est faux. Cherche toujours à savoir plutôt qu’à croire !

La règle du chevalier : fais toujours de ton mieux

Elle est simple : toujours faire de son mieux. Jour après jour, toujours faire de son mieux c’est aussi ne pas s’en vouloir si un jour tu ne réussis pas quelque chose, tu n’auras pas de regret…

Ils sont 4, voir 5, ces accords toltèques (don Miguel Ruiz) en question et se résument à :

Que votre parole soit impeccable.

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez vraiment. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui. Utilisez la puissance de la parole dans le sens de la vérité et de l’amour. La parole est un outil qui peut détruire. Prenez conscience de sa puissance et maîtrisez-la. Pas de mensonge ni de calomnie.

Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.

Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs rêves, de leurs peurs, de leurs colères, de leurs fantasmes. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

Ne faites pas de suppositions.

Ne commencez pas à élaborer des hypothèses de probabilités négatives, pour finir par y croire, comme s’il s’agissait de certitudes. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

Faites toujours de votre mieux.

Il n’y a pas d’obligation de réussir, il n’existe qu’une obligation de faire au mieux. Votre “mieux” change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets. Tentez, entreprenez, essayez d’utiliser de manière optimale vos capacités personnelles. Soyez indulgent avec vous-même. Acceptez de ne pas être parfait, ni toujours victorieux.

 Soyez sceptique, mais apprenez à écouter.

Ne vous croyez pas vous-même, ni personne d’autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la vérité ? Écoutez l’intention qui sous-tend les mots et vous comprendrez le véritable message.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *